top of page
  • solenechappuis

Pré-ménopause et SPM

Comment soulager le syndrome prémenstruel ?


Le syndrome pré-menstruel ou SPM s’installe à l’adolescence lorsque les hormones sexuelles se mettent en route. Généralement il se temporise lorsque ces hormones trouvent leur équilibre. Puis il revient de plus belle sur la période de pré-ménopause.


Cela s’explique par un nouveau déséquilibre qui s’installe entre progestérone et oestrogènes. La pré-ménopause est la période de déclin de la progestérone. Ainsi, l’organisme ressent un trop plein d’oestrogènes, un manque de progestérone et le manifeste par différents symptômes que vous pouvez ressentir.


C’est d’autant pus embêtant sur cette période de pré-ménopause où vos cycles sont complètement chaotiques. Faire le lien entre "ce que je ressens physiquement et/ou émotionnellement" et un syndrome pré-menstruel n'est pas toujours évident lorsque l'on ne sait plus prévoir l'arrivée des règles. Ces symptômes peuvent s’installer dans le temps.


On distingue d’ailleurs les symptômes physiques et les symptômes émotionnels.


Symptômes physiques (Syndrome prémenstruel) :

  • Gonflement bas ventre, cuisses

  • Varices

  • Hémorroïdes

  • Peu de mictions

  • Maux de tête

  • Règles hémorragiques

  • Migraines avant les règles

  • Poitrine douloureuse

Symptômes émotionnels (Troubles dysphoriques prémenstruels) :

  • Dépression

  • Irritabilité

  • Anxiété

  • Agressivité

  • Saute d’humeur

  • Difficultés de concentration

  • Désespoir

  • Idées suicidaires


Alors quelles sont les solutions naturelles pour soulager cet inconfort installé ?


Le Gatillier et l’Alchémille pour soutenir les inconforts et régulariser le cycle


Le Gatillier et l’alchémille sont des plantes progestérone-mimétiques. Ainsi, sur cette période de pré-ménopause où le corps manque de progestérone elle vont pouvoir soulager ce manque.


Le Gatillier, pour régulariser le cycle et soulager les inconforts du SPM : crampes, ballonnement, tensions mammaires, maux de tête, irritabilité.

> Choisissez la forme qui vous convient de le mieux : teinture-mère, gélules ou infusion.

> Il faudra le prendre sur au moins 3 cycles pour constater ses bien-faits sur la régularisation de ces derniers.

> Se prend en 2e partie de cycle, ou à partir du 10e jours après les règles si l’objectif est de régulariser le cycle.


L’Achillé millefeuille, contribuera également à réguler le cycle, elle sera interessante en cas de règles abondantes, aura une action anti-douleur et favorisera une bonne digestion.

> Choisissez la forme qui vous convient de le mieux : teinture-mère, gélules ou infusion.

> Elle se prendra pendant les 10-15 jours qui précèdent les règles. A ajuster en fonction de vos symptômes. Tout comme le Gatillier vous pouvez choisir de la prendre à partir du 10e jours après les règles.


Le Shatavari et le Maca pour le soutien physique et émotionnel


Le Shatavari et le maca sont des plantes dites adaptogènes, elles ont de nombreuses vertus et sont reconnues pour aider l’organisme à s’adapter à son environnement. Ce sont notamment des plantes que l’on va conseiller en période de stress, quand l’organisme perd justement cette capacité d’adaptation.


Shatavari est la plante adptogène de la femme. Elle aura une action sur l’humeur, la libido et plus globalement elle pourra apaiser les symptômes du SPM et les désagréments de la ménopause : bouffées de chaleur, changements d’humeur, sommeil, sécheresse vaginale.

> Choisissez la forme qui vous convient de le mieux : gélules ou poudre

> A prendre sous forme de cure continue, pendant 3 mois.


Le Maca est un stimulant général, il aura une action positive sur la fatigue et la libido. Il saura aussi apaiser les SPM telles que les règles douloureuse et les symptômes de la ménopause : bouffées de chaleur, fatigue, perte de libido, sécheresse vaginale.

> Choisissez la forme qui vous convient de le mieux : gélules ou poudre

> A prendre sous forme de cure continue, pendant 3 mois.


Huiles essentielle et gemmothérapie alliées de la pré-ménopause


Vous trouverez également de nombreuses ressources du côté des huiles essentielles qui pourront avoir une action physique ou émotionnelle selon votre besoin : rose de damas, vétiver, petit grains de bigaradier.


La gemmothérapie propose également avec le framboisier, le pommier, le figuier, le cassis des solutions ajustables aux besoins de chacune.


N’hésitez pas à demander conseil à un professionnel qui saura vous guider vers les solutions les plus adaptées.

 

Important : Vérifiez bien les contre-indications de chaque plante avant de les utiliser sous quelque forme que ce soit.


Pour découvrir les piliers d'une hygiène de vie qui vous permettront de vivre votre ménopause en douceur, consultez l'article suivant >> https://www.scnaturopathe.fr/post/vivre-la-ménopause-en-douceur-les-piliers



Comments


bottom of page